4985 rue Ambroise-Lafortune, suite 200, Boisbriand, J7H 0A4 450-508-2886 info "@" bdcsolutions.ca

  • Home
  • Une Volkswagen fonctionnant à l’énergie solaire et éolienne

Une Volkswagen fonctionnant à l’énergie solaire et éolienne

17 juin 2020 admin 0 Comments

La technologie et les énergies renouvelables se développent ensemble très rapidement. Mais il n’y a pas que les grands ingénieurs des entreprises multinationales qui ont du talent et la capacité d’innover. Depuis l’Europe jusqu’à l’Afrique, beaucoup de personnes se sont déjà mis à l’ouvrage pour aller vers des pratiques durables et ils ont fait des merveilles.

C’est le cas de ce jeune étudiant, qui grâce à son génie, a inventé son propre véhicule solaire-éolien. Il s’appelle Oyeyiola et est originaire du Nigéria, il ne porte pas de blouse blanche et ne travaille pas non plus à la NASA. C’est un garçon normal avec une grande intelligence. Il sourit, fier de présenter son invention au monde.

Shutterstock

C’est un modèle classique de la marque allemande Volkswagen: la coccinelle. Déjà interrompu, dans certains pays ce modèle ornemente aujourd’hui les décharges de ferraille. C’est comme ça que Oyeyiola a eu l’idée, il a cherché partout, pièce par pièce, en en récupérant certaines trouvées dans les rebuts.

Avec quelques pièces de monnaie, il a acheté ce qui lui manquait et s’est mis au travail. Ses amis et sa famille lui ont donné un peu d’argent, ce qui lui a donné un élan économique mais aussi de confiance et d’encouragement.

Shutterstock

Ça n’a pas été facile, mais il a réussi. Il a installé un panneau solaire géant sur le toit de la voiture et une turbine éolienne sous le capot. La voiture était impeccable et 100% écologique.  Même les plus grands ingénieurs n’avaient pas osé autant.

De cette façon, pendant que la voiture est en mouvement, la turbine recharge de l’énergie et le soleil apporte le reste. Selon ce qu’il a expliqué à la presse locale, la batterie prend  4 à 5 heures pour se recharger entièrement, ce qui réduit un peu son usage, mais sans pour autant son utilité.

Beaucoup lui ont dit que c’était une perte de temps, qu’il était naïf et rêveur. Ils avaient un peu raison, mais il a suivi son instinct et le résultat est évident.

Il a réussi à fabriquer un modèle unique avec ses propres mains et sans études spécialisées. C’est encore un prototype d’essai, il y a encore des ajustements et des améliorations à faire, mais si avec si peu il a été capable de construire ce type de véhicule, imaginez-le dans une grande entreprise. Cela pourrait devenir la voiture nigérienne du futur.

 

 

 

 

Source: upsocl.com